Pleurotes à cultiver chez soi

Publié par L'Exploratrice R le

Cultiver ses champignons chez soi, c'est possible...

Certains membres de l’équipe, avant la création de l’association, ont eu envie d’essayer de cultiver des champignons chez eux.elles. Et oui, c’est possible !

Les champignons que nous mangeons sont constitués d’un sporophore (partie aérienne visible) qui permet la reproduction asexuée par dissémination de spores, et d’un mycelium (partie racinaire) qui permet sa reproduction sexuée (un mycelium mâle fusionne avec un mycelium femelle pour former un mycelium secondaire qui peut alors former des sporophores).

Certains champignons sont lignivores (se nourrissent de la lignine, une des principales molécules constitutives du bois) et se développent donc sur des souches (entre autres), c’est le cas par exemple de nombreuses pleurote et du shiitake.

Acheter son mycelium et ensemencer le bois 

Il est possible d’acheter (puis éventuellement de cultiver) du mycelium sous différentes formes, par exempleen Mycobois.be.

Ainsi, en nous procurant du mycélium sous forme de blanc et de chevilles de bois, nous avons pu ensemencer du bois fraîchement coupé. Attention, à chaque espèce de champignons correspondra une ou plusieurs espèces de bois.

Points techniques :

– pour ensemencer à l’aide de blanc, il faut couper une tranche de bois avec une tronçonneuse, éventuellement faire un sillon à l’aide d’une défonceuse, parsemer de blanc puis repositionner la tranche de bois et la fixer à l’aide de quelques vis.

– pour ensemencer à l’aide de chevilles, il suffit de faire des trous dans la branche ou la souche puis d’enfoncer les chevilles à l’aide d’un marteau

– pour favoriser le développement des champignons, placez ensuite le bois dans un endroit ombragé du jardin, afin qu’il y ait des périodes d’humidité.

Le moment tant attendu ! Les Pleurotes sont là !

Il a plu, les pleurotes sont là ! Après quelques mois d’attente (cf. article du 22 Avril ci-dessous sur la culture des champignons), les pleurotes ont réussi à se développer dans les souches que nous avions ensemencées, quelle satisfaction !
Pour les shiitake, nous devrons patienter encore un peu, la colonisation du bois par cette espèce peut prendre 14 à 16 mois !

Catégories : Autonomie

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.